Qu’est-ce que le Bouddhisme Zen?

Tenter d'expliquer ou de définir le Zen, en le réduisant à quelques définitions, à un livre ou à un site internet est impossible, voir illusoire.

Avoir une vision “livresque” et intellectuelle du Zen ne fait que fixer celui-ci dans le temps et l'espace, et l’affaiblit de son sens profond en tant que voie concrète, axée sur l'expérience vécu et la pratique.

Définir le Zen, c’est comme tenter de décrire le goût du miel à quelqu'un qui n'y a jamais goûté - vous pouvez expliquer, avec l’usage des mots, la texture et l'odeur du miel, vous pouvez le comparer, faire des corrélations entre celui-ci et d’autres aliments. Toutefois, le miel c’est le miel! Tant que vous n'y avez pas goûté, vous êtes dans l’illusion de ce qu’est le miel.

Il en va de même avec le Bouddhisme Zen, car celui-ci est avant tout une pratique qui doit être vécue ici et maintenant. Le Zen n’est pas un concept que vous pouvez intellectualiser ou comprendre avec votre cerveau. C’est souvent l’erreur des occidentaux qui croient pouvoir tout analyser, décortiquer et comprendre intellectuellement. Le Zen ne se comprend pas, il se vit.

Or, ce site n’est rien d’autre qu’un humble guide informatif vous proposant quelques pistes qui vous mèneront vers la pratique du Zen - ici et maintenant.

Alors, qu’est-ce que le Zen?

Le Bouddhisme Zen est une école du Bouddhisme Mahayana, mais c'est d'abord et avant tout une pratique, transmise sans interruption de maître à disciple, et qui remonte à l'Éveil spirituel (Nirvana en Sanskrit - Satori en Japonais) d'un homme du nom de Siddhartha Gautama (Shakyamuni Gautama en Japonais) - le Buddha - ayant vécu il y a 2500 ans au nord de l’Inde.

Taisen Deshimaru en méditation Zen

Le Zen, c’est Zazen (za signifie assis(e) et Zen signifie méditation en Japonais). La pratique du Zen est une voie de vigilance et de connaissance de soi, qui se pratique à la fois dans la posture de méditation assise et dans toutes les actions de la vie quotidienne. C'est l'expérience de la vie réelle, à chaque instant, dans l’éternel moment présent, ici et maintenant.

La pratique de Zazen est une pratique d'Éveil qui devient la source de toutes les actions de la vie quotidienne: respirer, marcher, dormir, manger, travailler ; vivre en harmonie avec les autres et avec son environnement.

Le Bouddhisme Zen n'est pas une théorie, ni une jonglerie intellectuelle, ou encore moins une connaissance. Ce n'est pas non plus ni une croyance, ni un dogme ou une religion, mais bien d'une expérience pratique. Il est impossible de saisir intellectuellement le Zen, parce que l'intelligence humaine est trop limitée. Le dojo , la salle où est pratiqué Zazen, est différent de l'Université tant prisé par les occidentaux.

Le Zen n'est pas non plus un enseignement moral, et comme il est sans dogme, il ne requiert de la personne qui le pratique de croire en quoi que ce soit. Une vraie voie spirituelle ne doit pas dire aux gens quoi croire, mais plutôt leur montrer comment penser, ou, dans le cas du Zen comment aller au delà du mental.

Le Zen ne se préoccupe pas des ni théories métaphysiques ni des rituels il se consacre entièrement à la pratique de Zazen. Le Zen est très simple, si simple en fait, qu'il est très difficile à saisir.

Dans le silence du dojo, il suffit de s'asseoir, de ne pas bouger et de se concentrer uniquement sur votre posture et votre respiration. Laissez passer les pensées sans s’y accrocher. Laissez fondre votre égo, fusionnez - vous avec l'Univers.

C'est cela le Zen.

Qui était le Bouddha?


Partagez: