Zen Rinzai (Rinzai-shu)

L'école Rinzai fut fondée en Chine vers 866 de notre ère mais introduite au Japon en 1191 par Myoan Eisai. Ce n'est cependant qu'au début du XXième siècle qu'elle est introduite en occident, et plus particulièrement aux États-Unis. L'école Rinzai est caractérisée par son discours vif et son usage des koans.

Alors que le coeur de l'école Soto repose sur la pratique de Zazen, le cœur de l'école Rinzai est basée sur l'utilisation du koan, une sorte de phrase absurde ou déclaration donnée par un enseignant à un disciple afin de déclencher l’Éveil.

Les maîtres Rinzai récitent et commentent fréquemment les koans, et recommandent même à leurs étudiants de se concentrer sur certains koans durant la pratique de Zazen, ce qui est contraire à la pratique Soto de la méditation.

Les enseignants peuvent "sonder" le niveau de développement de leurs étudiants en utilisant koan comme moyen de validation de leurs expériences de l’Éveil.

Conçu pour choquer l'esprit et forcer un Éveil subit, les koans sont utilisés pour tester la capacité de l'étudiant. Selon le Zen Rinzai, lorsqu’un pratiquant est dans le processus de "réflexion" face à un koan, celui-ci découvre que le koan, c’est l’esprit lui-même, au-delà de la pensée dualiste.

Un étudiant peut travailler avec un koan pendant plusieurs mois, voire des années, en revenant régulièrement s’entretenir avec son maître où celui-ci commente ses "réponses". D'autres élèves peuvent avoir besoin que de quelques secondes pour "comprendre" le même koan.

Ce n’est pas le nombre de koans qui l’ont "résolu" qui est important, ni la vitesse à laquelle on y parvient, mais bien d’y découvrir son propre esprit.

Qu'est-ce que le Karma?


Partagez: