Zen & arts Japonais

Peu de temps après son arrivée au Japon, le Bouddhisme Zen commença à avoir une forte influence sur le développement de la culture japonaise, et éventuellement il deviendra le coeur de la spiritualité et de l’esthétique Japonais.

Pendant la longue période d’isolement du Japon, les arts se sont développés de manières spécifiquement japonaises, et toutes furent fortement influencées par le Bouddhisme Zen.

Au travers de la pratique de ces différents arts Japonais, les valeurs morales et spirituelles du Zen furent enseignées et transmises au Japon.

Les disciplines spirituelles

Le Zen et les arts Japonais

Toutes les formes d'art japonais, tels que la cérémonie du thé, l'arrangement floral, la musique, la danse, le théâtre, la poésie, la peinture, le jardinage, et même les arts martiaux sont empreinte de l’esprit unique du Zen.

Ces formes d'art ont été transformées par Zen en une forme de discipline spirituelle qui met l'accent sur le calme, la simplicité et le développement de soi.

Au Japon, traditionnellement, on étudie non seulement l'art pour l'art, mais principalement à des fins spirituelles. Lorsque l’art est pratiqué profondément, avec les principes du Zen à l'esprit, l'art devient un outil qui transforme l’esprit humain.

L'enseignement du Zen à travers les arts met l'accent sur l'unité de l'esprit et du corps, ce qui est essentiel pour la maîtrise de tous les arts. En pratiquant l'art avec une attitude de sérénité, de détachement et de lâcher prise, l'esprit revient dans le moment présent, pleinement conscient de la nature illusoire de la vie matérielle.

Il est tout à fait juste de dire que, sans le Zen, le Japon n’aurait probablement jamais atteint un niveau si élevé de raffinement spirituel, culturel et artistique.

Esthétique Zen ou Wabi-sabi

Même si le Zen fut importé de Chine, son sens de l’esthétique et du raffinement est fortement distinct de la perception Chinoise de la beauté.

L’esthétique et le sens de la beauté dans le Zen est unique et comprend une grande appréciation pour la modération, l'asymétrie, l'imperfection, la rusticité, et le naturel.

Ce concept de l’esthétisme Zen est appelé wabi-sabi, et il voit la beauté dans les choses qui sont imparfaites, éphémères et incomplètes. Dans les arts, le wabi-sabi se manifeste dans des œuvres modestes, humbles et telluriques. L’esprit du wabi-sabi est authentique, sans prétention, et profondément associé à l'amour de la nature.

Ces valeurs de rusticité, d'élégance, de goût du calme et de beauté raffinée associées au wabi-sabi ont été, depuis des siècles, source d'inspiration des artistes japonais et les artistes contemporains continuent d'être inspirés par ces valeurs jusqu'à ce jour.

Harmonie avec la nature

Le Zen et harmonie avec la nature

La culture japonaise exerce une relation profondément harmonieuse avec la nature. Ce respect et cet amour de la nature est une valeur importante dans le Shintoïsme, la religion indigène du Japon mais fut enrichi d’un sens plus profond par le Bouddhisme Zen.

Le Zen respecte profondément la nature et la considère comme sacrée. Il ne cherche pas à gérer ou contrôler la nature, mais plutôt, à établir un lien spirituel profond avec celle-ci. Ceci peut être observé dans les diverses formes d'art japonais, et est particulièrement évident lorsque l'on regarde les jardins Zen.

Si jamais vous voyagez au Japon un jour, vous serez étonné de voir à quel point les Japonais aiment et respectent la nature. Ils savent que l'homme doit avoir une relation harmonieuse avec la nature afin que les valeurs du Zen puissent s'épanouir. L'harmonie avec la nature signifie en fin de compte que l'homme et la nature vivent ensemble, ne faisant qu'un, acceptant et respectant de la puissance de l’autre.

Zen & arts martiaux


Partagez: