Zen Soto (Soto-shu)

Le Zen Soto est la principale école du Bouddhisme Zen. Initialement fondée en Chine sous le nom de Caodong, elle fut importée au Japon au 13ième siècle par Dogen Zenji et prit le nom de Soto à son arrivée au pays du soleil levant.

À ce jour, l'école Zen Soto est la plus importante au Japon et compte pas moins de 8 millions d'adeptes. De plus, elle connaît une grande popularité aux États-Unis ainsi qu'en France, grâce à ses maîtres visionnaires. On explique par ailleurs cette popularité par son accessibilité.

Dans l’école Soto, Zazen, ou la méditation Zen, est au cœur de la pratique. Après tout, Zazen fut le véhicule par lequel le Bouddha atteignit l’Éveil au pied de l’arbre de la Bodhi. Shikantaza, ou « simplement s’assoir» est l'essence du Zen Soto. Il n'y a pas d'objectif à atteindre au-delà de la pratique elle-même. Le Zen Soto s’avère être très proche de l’enseignement et de la pratique tel qu’enseigné par le Bouddha.

Dans le Zen Soto, on ne cherche pas activement à atteindre l’Éveil ou Satori (le terme Bouddhisme Zen qui désigne l’illumination spirituelle), mais à vivre pleinement chaque instant; à être pleinement présent, pleinement conscient, ici et maintenant. Comme le disait maître Taisen Deshimaru, "Le secret du Zen consiste à s'asseoir, simplement, sans but ni esprit de profit, dans une posture de grande concentration." On n'a pas besoin de se soucier du Satori, de l’Éveil, simplement d’être là, présent.

Même si Zazen est au cœur de l’école Soto, les maîtres de cette lignée n’ont jamais rejeté l'utilisation des koans en dehors de la pratique de Zazen. Contrairement aux koans Rinzai qui sont très formels, les koans Soto sont plus dynamiques et représentent parfois des réponses spontanées du maître à une question, au lieu d'être une question ou une énigme prédéterminée. Tout peut devenir un koan, la vie elle-même en est un.

Shikantaza - Simplement s'assoir

Les maîtres Soto voient l’usage des koans dans le Zen Rinzai comme étant une technique formelle, éloignée de la pratique du Bouddhisme originel - en mettant trop l'accent sur koans, les étudiants du Zen Rinzai sont distraits par l'envie de trouver une «réponse» aux énigmes en utilisant leurs facultés mentales ou leurs intellects, ce qui est opposé à la nature intuitive du Zen.

L’Éveil ou Satori dans le Zen Soto est différente de celle de l'école Rinzai. Dans Soto Zen, l’Éveil Bouddhiste n’est pas un état spécial de la conscience mais plutôt un retour à l'état originel de l’être humain. Il peut être comparé à la conscience d'un nouveau-né qui n'a pas été «contaminé» de quelque façon et qui est sans égo et en pleine harmonie avec l’Ordre Cosmique.

En savoir plus sur le Zen Soto: Site officiel du Zen Soto.

Rinzai Zen


Partagez: